• CHEMTRAILS (suite)

    CHEMTRAILS (suite)

     

    On en voit tous les jours qui zèbrent le ciel : pour la majorité d'entre nous, les traînées de condensation qui apparaissent dans le sillage des avions ne sont que de la vapeur d'eau. Mais dans les milieux conspirationnistes, ainsi que – il faut bien l'avouer – chez certains écolos ou militants de gauche, ces traces seraient plutôt la preuve de produits chimiques délibérément répandus à haute altitude par diverses agences gouvernementales et militaires qui chercheraient à modifier le climat et manipuler les populations. Alors, qu'en est-il ?

     

    • D'où vient la théorie complotiste des chemtrails ?

    La théorie des chemtrails – contraction de chemical trails, littéralement traînées chimiques – est apparue aux Etats-Unis en 1996 après la publication d'une étude intitulée Le climat comme un multiplicateur de force : posséder le temps en 2025 rédigée par sept militaires de l'université de l'Air américaine à la demande de l'US Air Force. Les auteurs avaient alors entrepris de voir comment, en 2025, l'aviation américaine pourrait "maîtriser le climat", en agissant notamment sur les pluies, les brouillards et les tempêtes, dans le but de parvenir à une suprématie militaire et aéronautique. Ce document s'inscrit dans une recherche plus large de l'armée américaine amorcée à l'apogée de la guerre froide sur les armes climatiques et la guerre environnementale, ainsi que de travaux de scientifiques sur la géo-ingénierie – la modification de l’équilibre énergétique de la Terre pour lutter notamment contre le changement climatique – lancées dans les années 1950.

    A partir de cette époque, l'idée commence à germer chez certains Américains et surdes sites complotistes que le gouvernement et les militaires américains répandent dans l'atmosphère des produits chimiques qui forment des nuages artificiels. Ceschemtrails seraient plus persistantes dans le ciel que les traînées de condensation (contrails, pour condensation trails) normalement laissées par les avions, et elles se formeraient à des altitudes inférieures aux couloirs aériens habituels. 

    Contrairement aux vapeurs classiques, les chemtrails, affirment-ils, seraient composées de métaux lourds (particules d'aluminium ou de titane), de métaux alcalino-terreux (baryum, strontium, calcium), ou des polymères microscopiques néfastes pour la santé et l'environnement. Ils les accusent de  provoquer des problèmes respiratoires, et même, parfois, d'entraîner les maladies d'Alzheimer ou de Parkinson.

    Partout, des sites, forums, pages Facebook éclosent sur le Web pour dénoncer ce complot. Les vidéos et photos montrant des chemtrails "anormales" se multiplient. Une application est même lancée pour indiquer – photos à l’appui, de manière participative – où elles se situent en temps réel dans le ciel.

    Des associations se montent, comme l'institut de Clifford Carnicom, aux Etats-Unis, qui prétend produire des preuves et des études scientifiques, ou, en France,  l'Association citoyenne pour le suivi, l'étude et l'information sur les programmes d'interventions climatiques et atmosphériques (ACSEIPICA), qui déclare vouloir "pallier le déficit total d’information et de transparence sur les épandages aériens clandestins et, plus largement sur la géo-ingénierie". Des marches mondiales sont également organisées pour faire "éclater la vérité", la prochaine étant le 27 septembre. Dernière preuve de l'ampleur qu'il prend, le sujet s'est même invité au Parlement européen.

    « "Chemtrails"Balade au bord du Gave ... on y fait de ces trouvailles ! »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    3
    Lundi 1er Septembre 2014 à 22:51

    Un plaisir de te lire 

    MBA

    2
    G D
    Vendredi 29 Août 2014 à 22:56

    ... avec un "s" à bises !  Tu vois, l'émotion........

    1
    G D
    Vendredi 29 Août 2014 à 22:54

    Marie, je viens de parcourir l'article que tu as mis concernant les chemtrails. Comme quoi il existe encore quelques persones à qui il n'est point vain de transmettre certaines informations sérieuses. Je suis incroyablement ému, plus même !  Grosses bise. Guy.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :